Rechercher
  • florence Arrighi

Les artistes ont-ils vraiment besoin de manger?

Mis à jour : janv. 8


Que réponds tu quand on te demande quel est ton métier ?

Gardienne ...😉

Ou encore mineur , éclaireur ,exploratrice, observatrice , témoin, servante, magicienne,médiatrice...

Je dis souvent aussi que je m’amuse...

Et si ça ne suffit pas : artiste 😉



As-tu un problème existentiel avec lequel tu tentes de dialoguer ?

Mon rapport au temps .

Le dialogue s’est établi seul.

Je n’ai compris qu’après que cet élément est essentiel sans être capable de dire si c’est un moteur , une quête , une révélation , une surprise , un fil , une trame inconsciente...une cause ou/et une conséquence.

Créer, c’est quoi ?

Ce que je répondrai aujourd’hui de l’endroit où je suis parvenue.

Je me pose depuis toujours cette question .Il serait presque plus amusant de me souvenir de toutes les réponses que j’ai pu formuler avec plus ou moins de convictions et de certitudes à chaque étape , persuadée que c’était l’ultime .

Aujourd’hui je dirai avec une grande humilité , beaucoup d’incertitude et quelques assurances que créer c’est faire naître .

J’aime bien cette idée simple, ce mot, ce verbe, qui intègre tous les processus de la création : idée, rencontre ,émotion , gestation, accouchement , accueil ...avec à chaque étape sa part de mystère, de découverte, de volonté ,d’adaptabilité, de surprise...comme le chapitre d'une histoire

Commencer une œuvre, c’est quoi ? Comment sais-tu qu’une œuvre est achevée ?

Commencer une œuvre c’est simplement passer à l’acte , se mettre en route , « incarner »une idée , une envie, lui donner une forme, l’inscrire dans un processus spatio-temporel .

La suggestion peut remonter à longtemps ,avoir été créée par une matière, un outil, une technique , une réflexion , une sensation, un modèle, elle peut être spontanée et alors c'est moi qui me laisse guidée ou réfléchie et alors c'est moi qui prend les rênes de cet attelage un peu indiscipliné mené par deux chevaux indomptables, l'imagination et l'émotion ... Mais qu’importe l’origine de cette intention .

Commencer une œuvre c’est voir circuler de l’énergie de l’esprit ou/et du cœur à la main et aller et venir de l’un à l’autre tout au long du processus créatif comme une conversation entre des mondes de différentes origines.

Je sais que l’œuvre est achevée quand je trouve son centre de gravité , l’équilibre, la stabilité, l'harmonie... quelque chose est accompli .

Quelque chose entre l’objet le corps et l’esprit se détache . Et chacun reprend sa liberté .

L’esprit est satisfait, les mains ou le corps , ou les yeux se tournent vers autre chose et l’œuvre se découvre . Elle inspire . Elle expire . Elle respire

A qui t’adresses-tu quand tu crées ?

Je ne me pose pas cette question je crois, consciemment tout cas . Je ne m’adresse à personne en particulier en cours de création et je la donne à voir à tout le monde une fois accomplie .




source du questionnaire : https://www.colinepierre.fr/sortie-les-artistes-ont-ils-vraiment-besoin-de-manger/


60 vues0 commentaire